Actus à la une

Aurilac Auto Expertise - Le système d’alerte « véhicule à contresens » de Bosch déployé dans 13 pays européens

  • Des millions de conducteurs bénéficient du système d’alerte Bosch, proposé par une quinzaine de fournisseurs d’application
  • Les applications smartphone alertent le conducteur circulant à contresens et les automobilistes arrivant en sens inverse
  • 400 véhicules en contresens sur les autoroutes françaises chaque année

Le risque de se retrouver face à une voiture en contresens sur l’autoroute est réel : en France, les flashs d’information routière diffusent entre un et deux messages par jour signalant des véhicules en contresens, soit près de 400 par an. Basée sur le cloud, le système d’alerte « véhicule à contresens » Bosch fait la démonstration qu’il peut sauver des vies. Dans 13 pays européens désormais, cet ange gardien venu du cloud alerte non seulement le conducteur circulant à contresens mais aussi les usagers de la route présents dans la zone à risque.

Depuis son intégration, pour la première fois en Allemagne début 2018, dans plusieurs applications radio avec près de 400 000 utilisateurs actifs, le système d’alerte développé par Bosch affiche une belle progression : désormais intégré sur une quinzaine d’applications de navigation, de streaming, de radio et portail d’information. Ce service est ainsi mis à la disposition de plusieurs millions d’utilisateurs, y compris en France. « L’objectif de Bosch est de prévenir les accidents mortels, causés par des véhicules circulant à contresens. Et pour cela, nous voulons déployer notre système d’alerte Bosch à grande échelle. » déclare Markus Heyn, membre du Directoire de Bosch.

Un logiciel d’interconnexion intelligent

La distance parcourut par près d’un tiers des véhicules circulant à contresens est d’environ 500 mètres. Pour détecter si un véhicule s’engage sur l’autoroute à contresens, le système d’alerte compare le mouvement réel du véhicule avec le sens de circulation autorisé, enregistré dans une base de données. L’application doit être ouverte en arrière-plan. S’il s’engage sur l’autoroute en contresens, le conducteur sera averti de son erreur via une notification push. Au même moment, les autres usagers de la route circulant dans la zone à risque seront eux aussi alertés. Plus le nombre de véhicules connectés sera important, plus le filet de sécurité sera dense et plus l’alerte pourra être complète.

Bosch a également développé un module logiciel qui permet d’intégrer l’alerte directement dans les systèmes d’info-loisirs des véhicules. Le conducteur la recevra alors en quelques secondes seulement, via l’affichage central du véhicule. Bosch mène actuellement des discussions à ce sujet avec plusieurs constructeurs automobiles dans l’optique d’équiper leurs véhicules de série.

Source : http://www.auto-innovations.com